auto portrait Karine Huard photographe montreal

Mon histoire…

…Ou comment j’ai décidé un jour de ne plus toujours passer en dernier et j’ai décidé d’offrir à mes clientes la possibilité d’en faire autant.
Lorsqu’on est adolescents, c’est nous qui sommes le centre de l’Univers. Du moins de notre propre Univers. Puis on entre au Cégep et à l’Université et on décide de faire passer les études avant nous (sauf peut-être pour les « quelques » soirées entre amis). Ensuite on trouve un stage, un emploi ou on démarre une entreprise et on choisit de faire passer notre boulot avant nous. On rencontre l’homme de notre vie (ou du moins l’un des hommes de notre vie) et on choisit de faire passer nos besoins après les siens. Viennent ensuite les enfants qui passent avant toutes autres choses.

On réalise à un moment donné qu’on a fait passer les besoins de tout le monde avant les nôtres et qu’il est temps de remédier à la situation, de réapprendre à prendre soin de soi et à se gâter.

Pour moi, ça a été mes études, puis mes amoureux et ensuite mon entreprise. J’ai réalisé à 30 ans que je ne savais même plus ce qui me faisait vraiment du bien à moi dans la vie. Le summum, de la gâterie personnelle consistait en un bain moussant tard le soir et un livre dans mon lit avant de dormir une nuit de 6 heures et de repartir pour une autre journée de travail.
J’ai un jour décidé que s’en était assez et que je devais trouver un meilleur équilibre et réapprendre à me faire plaisir et à prendre soin de moi-même. Lors de cette remise en question, un besoin négligé a fait surface : celui d’avoir un impact positif sur les gens qui croisent ma route, d’être utile à l’humanité une petite action à la fois.

C’est à ce moment que j’ai découvert la photographie boudoir et ce fut le coup de foudre. Un style de photo qui me permettait à la fois d’utiliser mon talent et mon amour pour la photo de mode, ma passion pour la psychologie et le développement personnel tout en ayant un impact positif sur la confiance en soi de mes clientes. Je venais de toucher le gros lot.
Pendant des années, à l’adolescence et au début de ma vingtaine j’ai dû surmonter un grave problème d’estime personnelle. En plus de me juger inintéressante, j’avais une perception extrêmement déformée de mon image corporelle. Je me trouvais affreusement laide. J’ai réussi avec les années à apprendre à me connaitre, à m’aimer et à aimer mon corps tel qu’il était. C’est pourquoi la photographie boudoir revêt une si grande valeur à mes yeux. C’est à mon avis, le plus beau cadeau que je peux offrir à une autre femme.

_______________________________________________________________________

Expérience

  • Je pratique le photographie depuis l’an 2000 et je me suis toujours spécialisé en portrait. J’ai d’abord été attirée par la photographie de mode, mais c’est le boudoir qui en 2008 a ravi mon coeur!
  • J’enseigne la photographie en petits groupes privés ou en séances individuelles depuis 2006.
  • J’offre une formation d’introduction à la photographie boudoir au Collège Marsan à Montréal
  • J’offre aussi une formation pour les photographes professionnels qui désirent ajouter cette corde à leur arc. Cette formation est offerte en France et au Québec.

Prix et publication

  • Gagnante premier prix lors du concours annuel de l’AIBP (Association of International Boudoir Photographers) en 2012
  • Publication d’un article sur le portrait Maternité Boudoir pour le magazine de l’AIBP

.

.

.

.

Recevez par courriel votre Guide gratuit et commencez dès maintenant à Planifier votre séance photo boudoir de Rêves

Print